Ma grand’mère et l’anti-féminisme ambiant ?

Ma grand’mère trouve très pernicieuses les divulgations des diverses études publiées récemment, à savoir :

  • que chez les chimpanzés, les jeunes mâles jouent avec des bâtons « de guerre » tandis que les femelles les transforment en « poupées » (1)
  • que les femmes diplômées ont leurs enfants sur le tard, après s’être installées professionnellement et en « font » peu (2)
  • que les femmes diplômées sont plus touchées par le célibat que celles sans études alors qu’à diplôme égal, les hommes sont très courtisés … (2)

Ce qui revient à suggérer, mesdames, que vous devez retourner vous épanouir dans vos cuisines et vous réaliser dans la maternité … Pour relancer la natalité.

ET PUIS QUOI ENCORE !

Une femme moderne ne serait-elle qu’une guenon  (à double titre ?!) égarée ?!

Moi, je sais pourquoi Dieu, dans sa grande sagesse, a créé l’homme avant la femme : pour exécuter un chef-d’œuvre il faut nécessairement élaborer un brouillon …

Pour mémoire, je vous renvoie au livre de Steven Levitt et Stephen Dubner intitulé « Freaknomics » au chapitre 5 page197 mais aussi les pages 225 et suivantes … Un pur délice !

1 :

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/zoologie/d/les-chimpanzes-femelles-jouent-elles-a-la-poupee_26785/

2 :

http://www.carevox.fr/femmes-grossesses/article/les-femmes-diplomees-ont-moins-d

Source : revue de l’INED « Population » N°3 de 2010.

Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Pensées de ma grand'mère, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.