Ma grand’mère et le paradoxe « libéral »

Pourquoi faut-il, lorsque « l’Etat doit être géré comme une entreprise » qu’il renonce aux services publics alors que dans le même temps, les « managers » justifient leur fusion par la « nécessaire réalisation d’économies d’échelle et de rationalisation des coûts » pour mieux purger les structures nouvelles de tous services « doublons » ?
Les citoyens ne sont-ils pas l’émanation « filiale » de la Nation « maison-mère », dont la structure juridique est la « République » !
Partager sur
  • Partager via Facebook
  • Partager via Google
  • Partager via Twitter
  • Partager via Email
Cette entrée a été publiée dans Pensées de ma grand'mère. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.